Le monde

Donner à l’enfant le monde

Maria Montessori a conçu « l’éducation cosmique » pour ouvrir très tôt l’enfant sur le monde et son histoire. Avant six ans, l’enfant découvre son environnement surtout par ses sens, mais également grâce à des matériels spécifiques. Il s’intéresse à la nature, aux éléments, aux plantes, aux animaux , à la terre et à ses continents, et acquiert nombre d’autres connaissances.
A partir de six ans, Maria Montessori disait : « Nous devons donner à l’enfant le monde, mais aussi une image claire de l’humanité dans le monde ». L’enfant découvre l’histoire de la terre, puis l’histoire de l’humanité et ensuite explore de façon plus élaborée l’astronomie, la géographie, les sciences physiques, chimiques et biologiques, l’écologie, […], les besoins de l’homme, les langues, les civilisations, l’économie, les arts, les grandes œuvres, […], mais également la citoyenneté, le civisme, la politique , l’Europe …de façon à lui donner une vision du monde.
L’enfant conforte ses découvertes et apprentissage par la vie sociale au sein de son ambiance réunissant plusieurs classes d’âges et en dehors de celle-ci, et en réalisant par lui-même des exposés sur les sujets de son choix dès qu’il est en mesure de le faire (avant six ans).

Une école ouverte sur l’extérieur et sur la nature

Le « temps scolaire » dans « la maison des enfants » s’inscrit dans le « temps de la vie » de l’enfant, avec des temps de « vie pratique » (ménage, vaisselle, cuisine), des temps  de soins aux plantes et aux animaux (poisson rouge), des temps d’échanges (lecture du courrier, récit des temps de vie hors de l’école), et des temps pendant lesquels des parents ou d’autres intervenants sont présents dans l’école (repas, événements particuliers, conférences).

La nature prend une place importante dans la vie des enfants, qui prennent soin des plantes d’intérieur, cultivent un potager en extérieur, et bénéficient d’un grand parc arboré, qu’ils peuvent venir entretenir périodiquement avec leurs parents le samedi.

Une école ouverte à la recherche, à l’apprentissage et aux échanges

L’établissement accueille en son sein le CRELAM, un Centre de recherches, de documentation et d’échanges, qui accompagne la communauté éducative de l’école dans sa posture de « questionnement permanent ».
La spécificité de chaque enfant conduit en effet chacun des intervenants à observer, et à inventer… Les parents sont des « Parents Chercheurs », tout comme l’équipe des enseignants sont des « Enseignants Chercheurs ». Le CRELAM apporte un soutien à la réflexion.

L’établissement accueille également l’association NASCITA, qui organise des rencontres, des et des formations sur le thème de la toute petite enfance (de la grossesse à 3 ans).

Des conférences sont régulièrement organisées à l’école, et ouvertes non seulement à la communauté éducative de l’école, mais également au grand public. Cela garantit une constante ouverture d’esprit sur le monde et ses changements.

Enfin, l’établissement est signataire de la Charte de l’Association Montessori de France, il accueille régulièrement des stagiaires en formation à l’Institut Supérieur Maria Montessori de France, et il est représenté dans les différentes réunions du mouvement, afin de garder un lien constant avec ce qui se fait dans les autres établissements.