La foi

Une école catholique ouverte à tous

Maria Montessori ne conçoit pas la construction de l’Homme sans proposer une réponse aux aspirations de son être spirituel.  Pour cette raison, l’école propose à l’enfant les moyens de découvrir les fondements de la Foi Chrétienne, ainsi que la vie de l’Église Catholique.

L’École Maria Montessori de Rennes est rattachée à l’Enseignement Catholique diocésain.

L’école est ouverte à tous ceux qui acceptent son projet éducatif , sans distinction de classe sociale, de motivation religieuse ou philosophique.

Un espace et un temps pour la vie religieuse

Pour que chaque enfant puisse vivre, approfondir et exprimer sa Foi quand il le souhaite, un espace et du temps lui sont donnés.
Un lieu de prière au centre de l’école, « l’oratoire », est ouvert en permanence aux enfants et aux personnes qui veulent s’y recueillir.

Un atelier de catéchèse, que Maria Montessori appelle l’Atrium, est un lieu de découverte de la vie de Jésus-Christ et de la Foi chrétienne à travers la Bible et les Évangiles. On y découvre aussi la vie de l’Église Catholique.

Les textes sont animés et concrétisés avec du matériel spécifique à l’enseignement Montessori. L’enfant procède donc à l’acquisition de ses connaissances religieuses grâce à son activité personnelle.

Les enfants peuvent aussi préparer et faire leur première communion lorsqu’ils le désirent.
Certaines familles préparent (ou ont préparé) à l’école le baptême de leur enfant.

Un prêtre vient régulièrement présider des célébrations liturgiques. Par ailleurs, il accompagne les enfants qui approfondissent leur connaissance de la Foi et de l’Église.

Dans le cadre de leur ambiance, les enseignants sont également concernés par ces activités religieuses : la vie de l’école est en effet rythmée par des temps forts de l’année liturgique, comme Noël et Pâques, où les familles qui le souhaitent peuvent participer aux célébrations liturgiques qui ont lieu au sein de l’école.

L’âge de l’émergence de la conscience morale a fait l’objet de recommandations très précises de Maria Montessori. C’est donc avec délicatesse et intelligence que les adultes  entourent l’enfant à cette époque.

Une éducation à la vie spirituelle et à la conscience morale, vécues sous le signe de la tolérance : c’est ainsi que se côtoient au sein de l’école, croyants de diverses religions et non croyants.